14 octobre 2006

Walter Helmut Fritz


Wie damals

Auf diesem Parkplatz
der letzte Abschied.
Es schneite.
Dein warmes Gesicht.
Deine roten Strümpfe.
Heute sah ich
- Jahrzehnte später -
den Platz wieder
und hörte dich sagen:
küß mich
wie damals,
als ich noch lebte.


Comme jadis

Sur ce parking
le dernier au revoir.
Il neigeait.
Ton chaud visage.
Tes bas rouges.
Aujourd´hui
- des dizaines d´années après -
j´ai vu le même lieu
et t´ai entendu dire:
embrasse-moi
comme jadis,
lorsque je vivais encore.

Walter Helmut Fritz,
extrait de Immer einfacher immer schwieriger



Walter Helmut Fritz est né en 1929 à Karlsruhe. Il a publié ses premiers poèmes en 1956 et est l´un des poètes les plus importants de sa génération. Il a étudié la philosophie et la littérature (allemande et francaise) à Heidelberg, avant d´enseigner puis de se consacrer entièrement à l´activité littéraire. Son écriture est fortement influencée par la poésie francaise qu´il a traduite, notamment par celle de Jean Follain. Il est également l´auteur de poèmes en prose et de romans.
Quelques recueils importants (on peut consulter la liste complète sur le site de l´éditeur plus bas):
Achtsam sein, 1956
Bild und Zeichen, 1958
Veränderte Jahre, 1963
Die Zuverlässigkeit der Unruhe, 1966
Aus der Nähe, 1972
Werkzeuge der Freiheit, 1983
Immer einfacher Immer schwieriger, 1987

La page qui lui est consacrée sur le site de son éditeur Hoffman und Campe:
http://www.hoffmann-und-campe.de/go/cac53fd7-508b-af43-911c486d1852b925
Quelques traductions de ses poèmes en prose en anglais:
http://www.libraries.uc.edu/libraries/arb/ger_americana/OccPapers/fritzpoems.html